Travailler depuis chez soi, comment faire ?

Lorsque je parle du fait que je travaille très souvent depuis chez moi, la première réaction est toujours la suivante : « Oh, je n’arriverais pas à me mettre à travailler, il y a tellement de choses à faire chez moi, j’aurais envie de manger/dormir/regarder une série/jouer avec mon chat/plier mes chaussettes ». C’est drôle parce que je n’ai jamais vraiment pensé à ça quand j’ai commencé à travailler pour moi, j’ai toujours été ce genre de personne à être hyper efficace lorsqu’elle travaille de chez elle. Certes il y a des jours où je n’ai pas envie de travailler, comme tout le monde, mais de manière générale je n’ai pas trop à me plaindre. C’était déjà le cas lorsque j’étais étudiante et c’est une habitude qui n’a pas changé : aujourd’hui, travailler de chez moi n’est vraiment pas un problème et c’est une vraie chance, c’est certain !

Mais je comprends tout à fait que cela puisse être compliqué de se forcer à travailler si vous ne travaillez pas souvent depuis chez vous. Pourtant, si il y a bien quelque chose qui ne change pas, c’est que le travail que vous avez à faire ne se fera malheureusement pas tout seul. Même en fermant les yeux et en espérant fort qu’il va se faire comme par magie ! Si travailler de chez vous est votre unique source de revenus (entendre par là que vous travaillez à votre compte ou bien que vous fassiez du télétravail pour votre employeur), au bout de deux ou trois jours sans rien faire, vous vous rendrez vite compte que l’argent ne va pas tomber tout seul et que vos factures elles, seront quand même là à vouloir être payées.

Mes trucs pour être plus efficace en travaillant depuis chez soi

Bien que je pense qu’il y ait des personnes pour qui c’est plus facile car plus en lien avec leur façon d’être et leur personnalité, je crois cependant qu’il y a quelques « trucs » qui peuvent vous aider à faire en sorte que travailler depuis chez vous sera un peu plus facile. Et magie ! C’est de ça dont j’ai eu envie de vous parler aujourd’hui pour vous partager mon expérience et peut-être vous aider à être moins dissipé·e dans vos tâches.

1. Vous créer un environnement de travail confortable

Je vous l’ai montré dans mon dernier article vous parlant de la décoration de mon bureau et pour moi, avoir un environnement de travail dans lequel vous vous sentez bien est à mon sens essentiel. Se sentir bien dans un endroit où vous passez le plus clair de votre temps, c’est être confortable et à terme, bien plus productif. Que ce soit en ajoutant des plantes, des affiches qui vous inspirent, de jolies cartes, des rangements qui vous permettent d’avoir tous vos stylos à portée de main sans perdre du temps à chercher où est rangé quoi, les astuces sont toutes simples mais sont bien là : se sentir bien dans votre espace de travail est selon moi la première chose sur laquelle vous devez travailler si vous travaillez depuis chez vous. Et cela ne passe pas forcément par le bureau ! Je n’ai parfois pas besoin de m’y installer (travaillant beaucoup en illustration j’ai très souvent besoin d’être à un bureau pour pouvoir dessiner confortablement sur ma tablette graphique) et vais volontiers travailler dans le canapé pour traiter mes mails et devis en cours et là encore, je sais que mon salon est un endroit que j’aime et qui me fait me sentir bien.

Vous avez envie de vous lever pour vous faire un thé, manger un fruit ? Faites-le ! N’oubliez pas que vous ne devez pas devenir votre propre bourreau de travail et que l’essentiel est de se sentir bien pour bien travailler.

2. Mettre en place une routine (plus ou moins fixée)

Sans devenir complètement maniaque et respecter à la minute près un emploi du temps, j’aime avoir des horaires de travail à peu près similaires d’un jour à l’autre : je travaille rarement très tard et à l’inverse, je travaille également rarement très tôt. Être Freelance c’est effectivement pouvoir choisir ses horaires de travail comme vous l’entendez, mais n’oublions pas que travailler est égal à avoir des clients qui eux, ont bien souvent des horaires de bureaux classique. À moins qu’ils ne vous répondent à 23h (quelle horreur… ne faites pas ça !), de manière générale travailler à peu près sur les même tranches horaires qu’eux (sauf travail dans un autre pays n’officiant pas sur le même fuseau horaire), c’est être à peu près réactif pour répondre et avoir les informations dont vous avez besoin rapidement.

3. Procéder par listes de tâches

Je le répète et je le répète encore mais les listes sont une vraie aide : que vous les écriviez en notant les plus importantes en premier, ou bien les plus rapides à exécuter en premier, peu importe. Avoir ce que vous avez à faire sous les yeux permet de ne pas en perdre la trace et de ne pas risquer de complètement oublier une tâche et de vous mettre en retard sur celle-ci.

4. Vous aérer l’esprit

J’ai remarqué qu’à chaque fois que j’étais bloquée dans ma journée et que j’avais cette sensation de ne pas avancer, la seule solution pour sortir de cette phase improductive était tout simplement de m’aérer l’esprit de manière très concrète. En allant véritablement dehors marcher un peu (en profiter pour aller poster des courriers par exemple ou bien aller au parc regarder où en sont les plantes selon la saison), je revenais ensuite à mon bureau avec un regard complètement neuf et avec beaucoup plus d’énergie et de motivation. Pas besoin de sortir une heure (mais si vous le souhaitez et que votre planning à ce moment là vous le permet, n’hésitez pas !), rien que 15 minutes suffisent parfois à vous faire vous sentir mieux.

S’aérer l’esprit, ça passe aussi par (si votre activité vous le permet) par s’inspirer en écoutant des podcasts ou des émissions qui remettent parfois en perspective votre manière de voir un sujet précis. Depuis que j’en écoute régulièrement, je suis plus facilement inspirée et définitivement reboostée. J’ai listé dans un article précédent quelques uns de ceux que j’écoute mais il se peut que je vous refasse un billet pour vous en proposer d’autres que j’aime ! Ou alors, une bonne playlist qui vous inspire, ça marche aussi !

5. Alterner le type de tâches

Si vous êtes en train de travailler pour plusieurs clients à la fois et/ou sur plusieurs projets (personnels ou non) différents, bien que j’aime à ne pas trop me disperser en changeant constamment d’activité, j’aime cependant me fixer des créneaux pour alterner et ne pas m’embrumer l’esprit à être complètement focalisée sur un seul projet, quitte à oublier les autres. Pour ça il suffit parfois de couper vos temps d’activité de manière très simple : octroyez-vous la matinée sur un projet puis l’après-midi, travaillez sur autre chose. Le tout pour avancer de manière régulière sur chacun de vos projets sans prendre du retard sur l’un ou l’autre en le laissant de côté ! Cyrielle en parlait très bien dans une vidéo en appelant ça les « enfants zombies » (je vous conseille vivement d’aller voir sa vidéo !). L’image est géniale car complètement vraie : l’idée est de considérer chacun de vos projets (projet client, administratif…) comme des enfants zombies : en vous occupant de chaque tâche à la fois, ils sont tous satisfaits et vous laissent tranquille. Si par contre vous ne vous occupez que d’un seul de ces enfants (= si vous n’avancez que sur un seul projet alors que vous en avez 3 en cours), les autres vont finir par venir vous bouffer.

La symbolique est très drôle mais aussi très vraie : j’ai récemment vécu une période de travail où j’étais sur 3 gros projets clients en même temps, en parallèle de mon blog, de ma boutique et de ma vie personnelle. Bref, vous saisissez l’idée : je n’avais pas une minute à perdre si je voulais réussir à tout faire. C’était terriblement angoissant car chaque matin je me réveillais en ayant peur de ne pas réussir à tout finir à temps. En travaillant sur chaque projet en même temps, j’ai réussi à tout avancer et surtout, j’ai complètement respecté les deadlines et en gagnant même un peu d’avance certains jours. En plus de respecter vos engagements, c’est aussi terriblement satisfaisant de se dire à la fin : « je l’ai fait ! ».

J’espère que tous ces conseils auront pu vous éclairer un peu et peut-être même vous donner cette fameuse pause dont je parle qui vous donne suffisamment de motivation pour vous remettre au travail !
Et vous, vous me racontez votre façon de travailler ?

À savoir : retrouvez tous mes articles consacrés à ma vie d’indépendante
via le tag « Freelance » présent en dessous de mes articles !

16 commentaires sur “Travailler depuis chez soi, comment faire ?

  • Repondre Alicia

    Merci pour cet article !
    J’ai également souvent eu l’habitude de travailler à la maison, et depuis la primaire ai toujours su m’instaurer un espace de travail pour mes devoirs, et faire les choses à temps, sans me forcer ou me mettre le pression. Jusqu’à maintenant c’était assez naturel pour moi et ne comprenais pas trop pourquoi les autres réagissaient vivement quand je disais que je me lançais en freelance et travaillerais depuis chez moi.
    Au final en devenant réellement freelance, j’ai finis par comprendre pourquoi d’autres ne peuvent pas et combien il est facile d’être distrait par tout un tas de facteurs. J’ai déjà eu alors des jours où je n’étais absolument pas productive et me suis laissée aller… Et au final c’est ce qui m’a motivé à nouveau à être régulière dans mon travail. Car il n’y a pas photos au final entre la sensation d’épave qu’on ressent après une journée sans productivité, en procrastinant, et la véritable satisfaction après une bonne journée de travail, où l’on a su s’organiser convenablement.
    Faire une liste des choses à faire est indispensable pour moi ! Le matin, je me réserve toujours un temps pour écrire ce que j’ai à faire, en étant réaliste sur mes capacités, et ça me motive beaucoup à me mettre au travail !
    Il y a aussi le fait de s’instaurer effectivement une routine. Le fait de vivre avec mon compagnon, qui lui, doit partir au boulot, revient à la maison pour manger, repart travailler et revient à la même heure quasiment le soir, m’aide aussi à organiser ma journée et savoir quand ma vie professionnelle commence et où elle peut s’arrêter pour la journée. Ca me motive à me lever en même temps que lui, quasiment et arrêter à peu près quand il rentre (même si évidemment la vie de freelance fait que parfois on doit aménager certaines horaires différemment. Mais ça reste rare pour ma part. )
    Hâte de lire d’autres articles sur tes playlists/podcats favoris pour te motiver ! :D
    A bientôt !!

  • Repondre Amélie

    C’est très inspirant! Je serais bientôt freelance moi aussi (je commence une transition en douceur) et c’est assez stressant tout en étant très excitant! Tes petits conseils me sont précieux! Bonne continuation à toi :)

  • Repondre Tiphaine

    Merci beaucoup pour cet article très inspirant ! Je suis toujours à la recherche de ce genre de bons conseils car j’ai également le projet de lancer mon activité (je suis pour l’instant en formation à domicile ce qui demande aussi beaucoup d’exigences ! ). Bravo à toi en tout cas !

  • Repondre Customwritings

    Merci beaucoup et à bientôt !http://essaywritekd.com/

  • Repondre Eva

    Même si je ne travaille pas réellement chez moi, je pense qu’en tant qu’étudiante, il y a quelque points que l’on peut appliquer, surtout en période de révisions.
    En tout cas comme toujours, ton article est super à lire !

    Et bonne continuation à toi :)

  • Repondre La parenthèse psy

    Hello ! Je suis actuellement à mi temps dans une institution et à mi temps en libéral, chez moi ! Obsessionnelle dans l’âme, pour pouvoir me concentrer sur mon travail et non sur mes tâches ménagères, je les fait toutes dès mon réveil en vitesse. Comme ça, plus d’excuse pour repousser le job ! Et je te rejoins, c’est vraiment important de s’aérer l’esprit ! Sans collègue, la journée peut être longue et bouger un peu fait un bien fou ! Il fait d’ailleurs très beau aujourd’hui, je vais aller faire un tour ;)

    A bientôt,
    Line
    https://la-parenthese-psy.com/

  • Repondre Plume d'Auré

    Je me reconnais beaucoup dans cet article étant moi-même freelance et faisant appel aux mêmes trucs & astuces !
    Celui de s’aérer marche vraiment pour moi aussi !
    Des bisous
    Plume d’Auré
    http://www.plumedaure.com

  • Repondre Malvina Découvre

    Merci pour cet article très intéressent !
    Xo, Malvina

  • Repondre Au'riginalité

    J’adore quand tu écris ces billes « freelance ». Bosser de chez moi, je ne sais pas si c’est le mot vu que je suis étudiante. Mais en soi, j’ai mes études, mes rendus, mon blog, mes autres projets personnels. Et malheureusement, j’ai encore un peu de mal à m’organiser pour réussir à faire la totalité des choses que je dois accomplir. Et je pense que tout se joue dans mon espace de travail, qui n’est pas propice à la créativité, et que je ne me suis pas appropriée. J’ai hâte d’un côté de déménager pour pouvoir aménager le tout comme je le souhaite et me sentir mieux.

    À très vite,

    Aurore / Au’riginalité du blog https://auriginalite.com

  • Repondre Lolli

    Article très intéressant, je ne suis pas freelance mais je suis étudiante et tes astuces sont des coups de pouce qui facilitent la mise au travail . Merci pour toutes ces pistes :)

  • Repondre Mademoisellevi

    Je bosse de temps en temps en télétravail
    Et je trouve ça tellement mieux
    Je trouve que je bosse 100 fois plus vite au calme qu’avec le brouhaha des collègues et des appels clients
    Il suffit juste de trouver son organisation et tes astuces sont parfaites pour parvenir à travailler depuis chez soi!

  • Repondre Elsa

    Je me retrouve beaucoup dans ton article, entre freelance, on se comprend :-)
    J’ai adoré l’histoire des « enfants zombies », c’est en effet une méthode que j’ai appris quand je bossais en agence, et c’est ultra efficace. Et je suis comme toi, j’ai besoin d’un bon bol d’air quand un client ou un projet me bloque !
    La seule chose qui me reste à faire, c’est avoir un espace rien qu’à moi car le bureau-buanderie-dressing-chambre d’amis c’est plus possible ! Mais pour ça, il faut attendre la maison dans quelques années (1 voire 2 si possible).
    Encore merci pour cet article !

  • Repondre Cléa

    J’adore ton article ! Ce sont des conseils que j’applique au quotidien. C’est vrai que ce n’est pas facile de travailler de chez soi. Mais on y trouve bien des avantages auxquels je ne renoncerai pas. Pour les pauses, j’aime bien avoir des tâches un peu random dans ma to do. Genre « étendre le linge », « tester cette recette de gâteau au chocolat ». Comme ça, entre deux plages horaires de travail, quand j’ai vraiment besoin de m’aérer le cerveau, je check la to do et je vois quelles étaient mes motivations de la journée. L’idéal pour se détendre tout en gardant le cap et en ayant l’impression d’avoir été productif au plus possible en fin de journée !

  • Repondre Animal Sensible

    Super intéressant ton article ! Quand j’étais étudiante, c’était parfois difficile de me motiver (d’autant que j’habitais avec mes parents qui m’appelaient toutes les 2 secondes…). Dans mon ancien boulot je faisais un peu pareil au final car j’avais (en principe) une certaine liberté. J’ai beaucoup aimé la vidéo de Cyrielle aussi !

  • Repondre Justine

    Super astuces pour celles qui se lancent dans le métier, merci :)
    https://callmenew.com/

  • Repondre Framboise et Jasmin

    Top ton article! Les petites piqûres de rappel sur les conseils à suivre sont toujours bonnes à prendre ;-).
    Moi je trouve tellement « reposant » de travailler à la maison. Je n’ai jamais aussi bien travaillé qu’à la maison.
    Ce que je trouve le plus fabuleux est le calme dont je peux bénéficier pour être vraiment concentrée et efficace : pas d’interruption toutes les deux minutes par le téléphone qui sonne ou celui du voisin, pas forcée de répondre dans la minute aux 50 mails qui arrivent par heure, le collègue qui vient te voir de façon impromptue pour te demander quelque chose, pas de supérieur qui arrive pour faire passer sur le haut de la pile un dossier « urgent » sur les 10 autres dossiers « hyper urgents » etc. Ce qui est le plus insupportable dans une organisation classique du travail je trouve, c’est bien ça : les interruptions incessantes qui rendent dingue ! Vive le travail à la maison!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.