De vert et de rouge

À chaque fois que je publie par ici une tenue je me pose toujours la même question : qu’est-ce que je peux vous raconter tandis que je vous montre des vêtements. Est-ce que je vous parle des vêtements en question, est-ce que je vous parle de ma vie en ce moment ou bien est-ce que j’aborde un autre sujet. Ces trois options s’offrent toujours à moi et aujourd’hui, plutôt que de vous raconter que maintenant dans mes rêves toutes les personnes en faisant partie (et moi-même) s’exclament toujours « Olala non on ne peut pas se toucher, Covid ! » (est-ce que s’il vous plait notre sommeil peut au moins être laissé tranquille et nos rêves avec ?), j’ai plutôt envie de vous raconter cette « mini-escapade-forcée ». Puisque les soucis ne viennent jamais seul, cette année on a eu le plaisir de subir un dégât des eaux en juin. Une histoire de tuyau de chauffe-eau qui a rompu dans l’appartement du 3ème (on est au 1er, enfin au rez-de-chaussée mais ici on dit qu’on est au 1er quand on est au rez-de- chaussée). De l’eau qui coule, de grosses bulles pleine d’eau dans notre plafond, notre cave touchée, hop, la totale ! Covid oblige (oui encore… je sais c’est pénible à force mais que voulez-vous), les travaux… ont mis du temps à arriver.

Alors le mois dernier on a dû vite vite faire nos valises, confier nos chats à des amis et prendre Newton sous le bras pour être relogés pendant presque 3 semaines le temps que les travaux (et un désamiantage parce que surprise, de l’amiante ! Coucou le Québec) soient faits. Niveau stress on était déjà au maximum de notre jauge, je crois que ne pas avoir pris de vacances cet été (excepté une fois au chalet cet été) n’aide pas et de mon côté je ne faisais plus de nuit complète depuis août alors ces travaux surprises malgré le fait qu’ils soient attendus ont vraiment été la cerise sur le sundae ! Alors avec Flavien on s’est dit que quitte à traverser une période vraiment pourrie, autant essayer d’en faire quelque chose d’un peu plus chouette. Comme quand vous ratez une recette et qu’à la place vous mangez des céréales (ou que vous blindez de sel votre assiette pour anesthésier complètement votre palais…?). On s’est donc décidés à trouver un Airbnb perdu dans la forêt pour être le plus safe possible et ne voir personne et nous voilà donc au bord d’un lac avec une connexion Wifi à peu près ok pour nous permettre de travailler comme si de rien n’était. Et qu’est-ce que c’était chouette ! J’étais super stressée (pour rien, je me mettais juste la pression inutilement) par un contrat client en cours et au final, tout s’est bien passé et être dans un cadre plus reposant m’a vraiment aidée à travailler au mieux (et je crois même que mes clientes sont super contentes).

Tout ça pour dire que ce relogement forcé quoique stressant nous a fait du bien : il a remplacé toutes les vacances de cette année annulées mais pas remplacées et même si on a continué de travailler, le fait de pouvoir faire une coupure, d’être ailleurs au calme nous a fait relâcher toute la pression et depuis je me sens bien mieux (et je recommence presque à avoir des nuits reposantes !). Je ne pouvais donc que profiter du calme et de l’absence de gens aux alentours pour photographier cette tenue que j’adore. Je ne suis pas une grande aficionado du « toujours voir le positif dans n’importe quelle situation » car parfois (pas ici) quand tout va mal et bien… tout va mal et c’est aussi bien de le reconnaître, au risque de ne jamais détecter les signaux nécessaires qui nous rappellent de faire un break pour prendre soin de soi. Mais là, c’est certain qu’avoir réussi à transformer en bien une situation qui nous embêtait et nous faisait des nœuds au cerveau nous a fait souffler.

Parlons vêtements à présent ! J’ai collaboré très récemment avec Spartoo (cet article n’est en collaboration avec personne) dans un article où je vous parlais de comment j’ai appris à aimer m’habiller et j’ai pu ensuite pu commander quelques vêtements qui me faisaient envie. Dans ma sélection j’avais repéré ce beau manteau vert et je suis absolument ravie de l’avoir pris : j’adore sa coupe très simple, un peu œuf, et sa jolie couleur sapin. Je le porte depuis tout le temps et pour des tenues d’hiver je le trouve parfait. J’avais également craqué pour cette jolie jupe sur La Redoute ainsi que pour ce pull blanc et j’aime beaucoup l’association. Remplacez seulement le bonnet par un béret pour avoir une tenue un peu plus habillée et vous avez une tenue vraiment simple mais pourtant très confortable et chaude pour l’hiver. Selon la région et les températures hivernales que vous subissaient, de mon côté je ne me lasse vraiment pas de tous les vêtements techniques faits pour l’hiver (je ne jure que par ceux d’Uniqlo qui vieillissent très bien d’année en année) et qui me permettent à chaque fois de porter des vêtements fins comme des petits pulls ou des chemises sans pour autant me mettre en danger dehors lorsque les températures deviennent réellement extrêmes (pas là donc, il faisait plutôt chaud ce jour là, mais vous voyez l’idée). J’en parle d’ailleurs à chaque fois de manière très rapide mais c’est déjà notre troisième hiver ici alors est-ce qu’un article dédié au froid et à la manière de s’habiller l’hiver pourrait vous plaire/vous intéresser ?

Sur ce, passez un bon dimanche, prenez bien soin de vous et à très vite (pour un article spécial froid ?) !

Pull – La Redoute (similaire)
Manteau – Betty London
Chaussures – Aldo
Jupe – La Redoute
Bonnet – Inconnu
Lunettes – Jimmy Fairly
Écharpe – Sézane

10 commentaires sur “De vert et de rouge

  • Avatar
    Repondre Camille

    J’ai également un long manteau vert sapin de chez Twothirds dont je suis fan. J’ai l’impression d’être un petit elfe Et tes chaussures sont superbes !
    Faire un petit break en forêt me donne bien envie !

    • La Mouette
      Repondre La Mouette

      Oh je n’ai jamais rien acheté chez Twothirds mais à chaque fois je trouve que ce qu’ils font est vraiment très beau, tu en es satisfaite en terme de qualité ? :)

  • Avatar
    Repondre Alexandra

    Merci pour ce blog. J’ai moi aussi un manteau vert et je trouve que finalement, ça va avec presque tout ! J’ose même l’écharpe violette avec . J’adorerais un article sur comment s’habiller quand il fait froid.

  • Avatar
    Repondre Cécile - Plumedouce

    J’adore ta tenue, si parfaitement hivernale… :)
    Comme vous deviez être bien, dans ce chalet. Et quelle bonne idée de joindre l’utile à l’agréable ! Dépaysant à souhait ! Même si, comme tu le disais si bien sur instagram, on n’est jamais aussi bien que chez soi… ;)

    • La Mouette
      Repondre La Mouette

      Oui je suis très contente que l’on ait pu tourner un peu la situation pour la rendre plus agréable et le chalet était encore plus chouette en vrai que sur les photos de l’annonce Airbnb (ça c’est toujours une bonne surprise !) ❤️

  • Avatar
    Repondre Laurelas

    Quelle jolie tenue ! Depuis que j’ai déniché une longue cape verte sur Vinted l’an dernier j’aimerais trouver un manteau vert plus facile à porter que la cape (qui est géniale mais très longue j’ai l’impression d’être dans la communauté de l’anneau quand je la porte haha) donc je guette… j’espère que tu est un peu plus sereine encore maintenant après cette coupure dans les bois :)

    • La Mouette
      Repondre La Mouette

      Merci beaucoup Yasmine ! Ahah oui les capes sont toujours très belles mais difficiles à porter… en France c’est peut-être un peu plus simple au niveau des températures mais c’est vrai qu’ici ce serait compliqué de pouvoir la porter joliment sans doudoune en dessous Cette petite pause m’a fait le plus grand bien ! ❤️

  • Avatar
    Repondre Marion

    Adorable et très stylé ton look. J’adore surtout le bonnet et l’ensemble est parfaitement sublimé par le décor forestier !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.