Un chien en appartement ? – le quotidien avec Newton : conseils, premiers mois…

Si vous suivez mon compte Instagram, et même mon blog dans cet article et bien celui-ci, (ou même carrément le compte Instagram de Newton), vous n’êtes pas sans savoir que nous avons adopté un chiot Corgi en février dernier et que c’était évidemment un grand chamboulement dans nos vies en plus de plein de nouvelles habitudes à trouver. Maintenant que cela fait plus 3 mois qu’il nous a rejoint, qu’il fêtera le 11 juin prochain ses 6 mois et qu’il fait partie de notre famille pour de bon, j’avais envie de venir vous en parler un peu plus qu’à travers les quelques photos que je peux poster pour répondre à toutes vos questions et vous donner les quelques conseils que je peux avoir pour vous à ce jour. C’est mon « vrai » premier chien, ayant eu un chien lorsque j’étais petite mais le ressenti étant évidemment bien différent lorsqu’il nous appartient totalement ! J’ai donc fait un grand récapitulatif des points principaux concernant le fait d’avoir un chien :

Avoir un chien en appartement - adoption, conseils, Corgi
Adopter un chiot ? Mais comment vous allez faire ?

Lorsque l’on a parlé à notre entourage de notre envie d’adopter un chien, les premières réactions ont évidemment été assez vives : comment allez-vous faire pour partir en vacancesavoir un chien est trop compliqué en appartement, un chien est bien plus contraignant qu’un chat… toutes ces raisons et plus encore n’ont pas suffit à nous décourager car notre envie était mûrement réfléchie et c’est je crois la principale chose à faire avant une adoption aussi importante : bien y réfléchir, peser le pour et le contre et beaucoup vous renseigner avant d’accueillir votre boule de poils.

De notre côté, cette réflexion a longuement cheminé dans notre esprit. Tout d’abord parce que l’on vit en appartement, oui bien sûr, mais aussi parce qu’on ne savait pas au tout début de notre réflexion si on allait réussir à le gérer, à bien s’en occuper et à le rendre heureux. De plus, ayant déjà 2 chats, l’une de nos principales craintes était surtout de les rendre toutes les deux malheureuses de leur côté. Est-ce qu’elles n’allaient pas se sentir délaissées, est-ce qu’avoir 3 animaux n’était il pas insurmontable en terme de temps à leur accorder ? Autant de questions auxquelles on a longuement réfléchi pour peu à peu se dire que tant que l’on aime nos animaux, il n’y avait aucune raison pour que cela se passe mal.

Et puis au bout d’un moment, on s’est dit qu’on était tous les deux suffisamment responsables pour se lancer, que l’on était bien les deux seules personnes à savoir si oui ou non on était capable de s’en occuper. Résultat : on ne regrette absolument pas notre choix, Newton est une vraie petite boule d’amour et il n’y a pas un jour sans qu’on ne dise qu’on l’aime (au grand désespoir des chats qui ont toutes les deux l’air offusquées de ces longues déclarations d’amour).

Alors oui, un chien c’est effectivement plus contraignant qu’un chat mais ce n’est pas une surprise : un chat s’auto-gère plus ou moins tandis qu’un chien aura toujours besoin de vous et ce surtout pour aller faire ses besoins (rassurez-vous, ramasser les besoins de votre chien n’est pas aussi dégoûtant que cela ne puisse paraître !). Aujourd’hui, tout se passe vraiment bien et il devient de jour en jour un chien adorable tant et si bien que je ne me rappelle plus comment c’était avant qu’on ne l’ait (c’était plus calme, ça c’est certain !).

Avoir un chien en appartement - adoption, conseils, Corgi
Un chien en appartement, c’est possible ?

L’idée qu’avoir un chien en appartement est difficile persiste beaucoup et pourtant ce n’est vraiment pas si compliqué, ou en tout cas bien moins que ce que l’on peut vous dire et tous les gens ayant un chien en appartement vous le confirmeront : avoir un chien en appartement, c’est possible. Bien sûr, avoir un jardin est un plus mais l’essentiel pour un chien est d’être en constant contact social. Le laisser sortir dans le jardin sans s’en occuper ne servirait donc à rien sans jeu à côté. Car c’est là le plus important lorsque l’on a un chien : s’en occuper et être présent le plus possible à ses côtés pour qu’il soit le plus possible sociabilisé.

Avoir un chien en appartement, c’est donc possible, oui, à condition que vous lui réserviez du temps chaque jour et que vous délimitiez, pour vous comme pour lui, des espaces. De notre côté, on a choisi de lui interdire l’accès à la chambre ainsi qu’à la cuisine : ayant deux chats, il était nécessaire de leur garder des espaces qui n’appartiennent qu’à elles (et à nous) pour qu’elles sachent qu’elles peuvent être tranquilles si elles le souhaitent. On a donc tout bêtement opté pour des petites barrières d’à peine 30 centimètres faites à la base pour délimiter votre jardin : Newton est tellement court sur pattes qu’il est incapable de les sauter, elles se bloquent facilement dans la porte, peuvent être enjambées par nous et par les chats et nous permettent surtout de ne pas devoir dépenser trop d’argent dans des barrières faites pour les enfants qui en plus auraient nécessité de devoir percer des trous dans les murs pour qu’elles puissent être fixées. Pour à peine 10€ les deux barrières c’est la solution parfaite pour nous !

Ensuite, côté sorties on le promène chaque jour au minimum matin et soir en semaine (je sors également parfois avec lui le midi lorsque je travaille de chez moi) et le week-end on se balade également très souvent en forêt, au parc ou à la mer pendant quelques heures pour profiter plus longuement de lui et lui permettre de courir sur de grands espaces. Si un soir on rentre tard après un verre en terrasse imprévu, alors on passe encore un peu plus de temps avec lui en rentrant tout en tâchant de ne pas trop en faire une habitude, l’un de nous deux s’arrangera toujours pour rentrer avant pour ne pas lui faire manquer sa balade. Lorsque l’on est chez nous, on joue également beaucoup avec lui et c’est principalement mon copain qui lui fait régulièrement des séances de dressage notamment avec la méthode du Clicker. Je ne vais pas forcément m’étendre là dessus dans cet article mais cette méthode là est vraiment toute simple, vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin dans cet article.

L’avantage de là où l’on vit c’est que nous disposons d’un jardin commun fermé : c’est là où l’on peut le laisser courir matin et soir, chose que l’on ne pourrait pas faire autrement puisqu’aucun parc de Rennes n’autorise les chiens à être en liberté… (sans parler des parcs qui interdisent carrément l’accès aux chiens) Ce critère là a été décisif dans notre choix : nous n’allons pas vivre toute notre vie dans cet appartement mais tout de même, c’est plutôt chouette d’avoir cet espace là où il peut gambader librement et aller fourrer sa truffe là où il veut, ou presque.

Côté bruit, c’est aussi surtout ce dont on avait peur : est-ce que l’on allait devoir gérer des aboiements intempestifs et causer de la nuisance sonore pour nos voisins ? Newton est relativement calme et on a beaucoup de chance, les rares fois où il aboie vraiment c’est lorsqu’il tente de jouer avec les chats et qu’elles refusent catégoriquement de se mêler avec ses jeux ou bien qu’il est dehors en train de jouer avec ses copains. Autrement, il grogne, baille et s’exprime relativement calmement ! On veille à lui apprendre  à ne pas aboyer pour rien par un « non » ferme, ce qu’il comprend jusqu’à maintenant plutôt bien ! L’avantage de réussir à lui apprendre à ne pas aboyer à tort et à travers est de pouvoir vraiment discerner à quel moment il se passe quelque chose et de différencier un aboiement de jeu d’un aboiement de peur.

Et les bêtises ?

Jusqu’à maintenant, Newton n’a vraiment pas fait de grosses bêtises : il lui arrive encore de s’oublier et de faire pipi dans l’appartement (il a également une sorte de petit tapis dédié uniquement à cet usage dont il pouvait se servir lorsqu’il était encore vraiment tout petit), il mord parfois certains pieds de meuble (ma chaise de bureau ou bien un tabouret Ikea) mais à part ça il a le mérite d’être extrêmement sage. En cas de bêtise (c’était notamment le cas lorsqu’il mordait beaucoup sans se rendre compte que ce n’était pas dans le cadre d’un jeu il y a quelques semaines), il ne sert à rien de s’énerver ou de hausser le ton : on le met tout simplement dans une pièce seul et sans aucun jouet pendant une dizaine de minutes. C’est forcément un peu triste au départ de le voir nous regarder avec sa petite mine mais il a suffit de recommencer pendant quelques jours à chaque fois qu’il nous attrapait trop fort avec ses dents pour qu’il finisse par arrêter.

Toutes ces petites choses que l’on réussit à gérer dès le départ sont autant de choses qu’il ne faudra plus (ou peu, la phase d’adolescence commence vite et il faut alors tout recommencer !) corriger par la suite : les gens dans la rue sont généralement compréhensif lorsqu’ils viennent d’eux même faire des papouilles à Newton mais on n’est jamais à l’abri d’un enfant qui fait un geste brusque qui pourrait faire peur à votre chien : réussir à l’éduquer en lui apprenant être le plus calme possible c’est s’assurer qu’il sera confiant et peu enclin à avoir des réactions trop impulsives.

Avoir un chien en appartement - adoption, conseils, CorgiAvoir un chien avec un/des chat.s ?

Mais les chats, parlons-en ! Car c’est là bien le gros point noir qui peut survenir lorsque vous accueillez un chien… sur un territoire de chats. De notre côté, nous avons donc Brume que j’ai depuis maintenant 6 ans et qui est pour être honnête une vraie petite peste. Elle a un caractère bien trempé et n’a pas été toujours facile à vivre. Et puis il y a Plume qui elle a un caractère totalement opposé à celui de Brume : c’est une vraie peluche, un chat tellement empli d’amour qu’il est impossible de ne pas l’aimer tant elle nous couvre d’affection chaque jour. On avait donc très peur que l’une comme l’autre vive mal cette intrusion. Vous vous rendez compte, un chien sur leur territoire ?!

Finalement, ils se sont tous les trois plutôt bien adaptés : le tout est d’y aller plutôt doucement pour ne pas les brusquer et les forcer à s’apprécier. Les tout premiers jours, on les faisait donc se rencontrer à distance suffisamment raisonnable pour qu’ils s’habituent à leurs propres odeurs, à leur façon de se déplacer et de se comporter.

Aujourd’hui, Brume a clairement pris le dessus mais vu son caractère ce n’est pas vraiment une surprise tandis que Plume est très mesurée, assez curieuse mais toujours craintive, se laissant presque lécher le bout de la truffe parfois. Newton étant encore très jeune il a tendance à ne pas avoir conscience qu’il est parfois bien trop brusque dans ses mouvements et lorsque l’on est à la maison on tâche de les surveiller le plus possible pour qu’il n’y ait pas de coup de patte mal porté. Si j’avais donc un seul conseil à vous donner si vous vous retrouvez dans cette situation ce serait de les faire prendre leur temps et de ne pas être trop impatient. À moins d’adopter un chiot et un chaton en même temps, il est selon moi assez compliqué de réussir à obtenir une relation fusionnelle entre les deux.

Allez-y progressivement, restez à l’écoute de vos animaux et tout se passera bien.

Avoir un chien en appartement - adoption, conseils, Corgi
Acheter un chien ? Et la SPA alors ?

Le fait d’avoir acheté un chien plutôt que d’être allé l’adopter, à la SPA par exemple, alors même que j’ai adopté mes deux chats soit chez un particulier, soit à la SPA, est forcément un point qui peut faire tiquer… et moi la première. Ça a été quelque chose qui a longtemps tiraillé mon esprit : d’un côté je me sentais très coupable d’encourager la vente et l’achat de chien et de l’autre, je ne me voyais pas, pas pour l’instant en tout cas, récupérer un chien à la SPA. Tant que l’on a pas de maison et un espace vraiment conséquent en tout cas. Et puis j’avais eu un tel coup de cœur pour les Corgis que la décision était encore plus pénible. Les Corgis sont des chiens parfaits pour les appartements : petits, plus ou moins calmes (tout dépend des périodes et du caractère évidemment), je ne me voyais pas adopter un tout petit chien (pas spécialement fan de leur caractère) et un gros chien en appartement… c’était non.

Pour être complètement honnête, avoir choisi d’acheter plutôt que d’adopter est clairement dû au fait que c’était cette race précisément que l’on souhaitait. Est-ce un caprice ? Peut-être bien que oui, je sais qu’il y a plein de chiens qui n’attendent que d’être adoptés et j’encourage vivement cette action. Peut-être que lorsque l’on vivra en maison ou dans un espace plus grand on aura de nouveau un animal venant de la SPA, mais pour l’instant on a préféré opter pour un choix « coup de cœur » plutôt qu’un choix raisonnable. Pour autant je n’ai aucun a priori sur les SPA, Plume notre second chat en vient, on l’adore et c’est là bas que je souhaitais qu’on adopte un second chat.


Mais au fait Newton, c’est quoi comme race ?

Beaucoup de personnes me demandent ce qu’est la race de Newton et à juste titre ! Il y en a si peu en France que beaucoup de personnes ne savent pas bien ce que c’est. C’est donc un Welsh Corgi Pembroke, venu tout droit du Pays de Galle et surtout plus connu comme étant le chien de la Reine ! Depuis toute petite, si j’avais pu naître ailleurs ça aurait définitivement été au Royaume Uni, le Corgi est donc évidemment un chien qui me plaît énormément. Attention il existe également les Welsh Corgi Cardigan qui se différencient du Pembroke notamment par leur pelage mais également par leur morphologie légèrement moins ramassée. Vous verrez très souvent des Corgis sans queue sur internet et ce n’est pas le cas de Newton, pourquoi ? Les Corgis sont à la base des chiens de berger et comme beaucoup de chiens de berger, leur queue étant auparavant coupée pour éviter qu’elle ne se coince dans les barrières (de la même façon que les queues des chevaux de trait). Ce n’est plus du tout le cas, cette pratique étant évidemment aujourd’hui interdite. Cependant il arrive que des Corgis naissent naturellement sans queue, tout comme des chats naissent sans queue (c’est le cas de Brume !).

C’est rare, un Corgi ?

Notre éleveur nous a dit qu’en France, pour environ 20 000 naissances de Labrador par an, il y en avait environ 200 de Corgis. Donc effectivement, les Corgis sont plutôt rares ici. Par contre, aux États-Unis il y en a tellement qu’il existe même (on en rêve), la Corgi Con, un regroupement de Corgis (et de leurs propriétaires) à San Francisco en juin. Des centaines de Corgis se retrouvent sur la plage pendant toute une journée !  En France par contre, il y a très peu d’élevages car les éleveurs font très attention à ne pas les faire trop se reproduire au risque de créer de la consanguinité. D’où le fait qu’ils soient si difficiles à trouver… et aussi si chers. Car adopter un Corgi est réellement un vrai coût et je mesure la chance que l’on a d’avoir pu l’accueillir (et je me remercie d’avoir eu une tirelire dans laquelle je mettais de côté « au cas où » !), je vous invite donc vivement à vous renseigner auprès des différents élevages proches de chez vous. Pour information, Newton vient lui de l’élevage des Bories de Yakoubia, à Camembert en Normandie.

Le contact est extrêmement bien passé avec l’éleveur qui est vraiment gentil, très à l’écoute et passionné par ses chiens, j’ai régulièrement de ses nouvelles, l’ayant appelé récemment pour lui poser une question et en même temps lui parler de l’évolution de Newton. Lors de votre recherche, que ce soit pour un Corgi ou pour tout autre chien, même en cas d’adoption, prenez-donc bien votre temps pour être certain de faire le bon choix. Si le courant passe vraiment bien avec la personne que vous avez en face de vous, allez-y !

Côté santé, les Corgis sont des chiens très robustes et peu à même d’avoir des problèmes de santé. Cependant comme pour n’importe quel animal, veillez bien sûr à le faire suivre par votre vétérinaire lors de chaque rendez-vous pour ses vaccins pour en même temps contrôler que tout va bien. Et puis de votre côté, prenez en soin vous-même : lavez-lui les oreilles, auscultez le régulièrement et veillez à ce qu’il n’y ait ni puces, ni tiques qui ne s’invitent sur la peau de votre compagnon.

C’est facile à vivre, un Corgi ?

Au delà de son adorable petite bouille qui lui donne un air constamment heureux, de ses mini-pattes et de son poil tout doux, le choix du Corgi s’est également fait par rapport à son caractère. Les Corgis sont des chiens très facile à vivre, notamment en appartement, et si vous en croisez vous vous en apercevrez très rapidement : ils sont incroyablement gentils, très à l’écoute tout en étant très joueurs et surtout extrêmement comédiens. Ce dernier point est vraiment à savoir : Newton en joue beaucoup et il est arrivé qu’on le frôle du pied, sans même lui écraser quoi que ce soit, et qu’il se plaigne automatiquement comme si c’était le plus malheureux des chiens. Si vous avez des animaux, vous savez sans doute de quoi je veux parler lorsque le vôtre fait mine d’être très clairement « un chien battu » alors même que vous le couvrez d’attention.

Avec un Corgi comme avec un autre chien, l’essentiel est d’être à la fois ferme pour ne pas se laisser marcher dessus et ce principalement pour éviter qu’il devienne incontrôlable lorsque vous êtes par exemple en présence d’enfants, tout en étant toujours très à l’écoute. Il est constamment en demande d’attention et d’affection et c’est ça qu’on aime chez Newton, il est lui-même toujours à l’écoute et est surtout un vrai pot de colle. En appartement, sa petite taille fait qu’il est passe-partout et qu’il ne renversera (ou pas trop) que difficilement vos meubles. Avant de l’accueillir, on a fait un ménage complet de chez nous pour se débarrasser ou surélever tout ce qui pourrait être susceptible d’être dangereux/cassable. C’est un chien hyper sociable qui semble aimer tout le monde, chiens, chats, enfants comme adultes. Puisque c’est tout de même un petit chien, il a bien moins besoin de se dépenser qu’un Shiba Inu par exemple ou bien un Husky. Mais même avec ses mini-pattes, c’est une vraie petite fusée lorsqu’il court ! Si vous avez des voisins dans votre quartier qui ont des chiens, essayez de voir avec eux si vous pouvez les faire se retrouver chaque jour pour les faire jouer et se dépenser ensemble. De notre côté, Newton a aujourd’hui 3 copains qu’il adore et avec qui il joue au moins une fois par jour !

Dès que vous l’avez, faites en sorte de lui présenter le plus de situations possibles pour faire en sorte qu’il n’ait peur de rien ou presque. Plus il connaîtra tôt des situations potentiellement un peu effrayantes et plus il sera « bien dans ses pattes » une fois adulte. Manipulez-le le plus possible, faites en sorte qu’il se mette facilement sur le dos sans se débattre et si vraiment il y a des situations qu’il déteste (Newton n’aime par exemple vraiment pas qu’on lui nettoie les oreilles alors même qu’on l’a habitué dès tout petit) trouvez donc des astuces pour qu’il se laisse faire sans que ça ne devienne une vraie torture comme lui comme pour vous (ici, l’astuce c’est de l’amadouer avec des petits gâteaux pour qu’il soit plus calme).

Avoir un chien en appartement - adoption, conseils, Corgi

Et son alimentation ?

Puisqu’il est encore chiot, il est pour l’instant nourri avec les croquettes que lui donnait son éleveur, des Royal Canin au poisson, pour éviter de le faire changer trop rapidement d’alimentation. En tant que végétarienne, c’est évidemment quelque chose auquel j’ai pensé : est-ce qu’on lui donne une alimentation végétarienne ou non ? Vers quelle marque se tourner ? De quoi a-t-il besoin ?

À vrai dire, pour l’instant je ne sais pas trop encore. Les chiens peuvent semblent-il avoir une alimentation végétarienne, à l’inverse des chats, mais bien que le fait de donner mon argent à des marques qui passent très certainement par de la production de viande en masse me dérange, j’ignore encore vers quoi me diriger. Si vous avez des conseils ou des avis à ce propos je serai ravie d’écouter vos arguments !

Et d’ailleurs, pourquoi l’a-t-on appelé Newton ?

On devait normalement l’adopter en 2017, cette année étant celle du N selon la chronologie imposée par les chiens LOF (Livre des Origines Français, un certificat donné à tous les chiens issus de parents d’une même race), mais puisque l’on a été plus impatient que prévu, Newton est né fin décembre 2016, l’année du M donc. Tant pis, le nom était déjà choisi ! Il s’appelle donc officiellement « Marshall-Newton des Bories de Yakoubia » (oui oui, rien que ça !) mais dans la vraie vie, ses intimes l’appellent Newton. Marshall en référence à How I Met Your Mother et Newton… parce qu’avec sa petite bouille de Corgi on avait vraiment envie de lui donner un nom à la fois très British tout en ayant une connotation scientifique, ce nom là est donc apparu comme étant parfait !

En tout cas, une chose est sûre : avoir accueilli Newton dans notre petite famille a été l’une des meilleures choses de cette année : cette petite saucisse à pattes courtes est absolument adorable, toujours surexcité et plein de vie et le voir jouer chaque jour avec ses copains est toujours un moment hyper agréable. Car c’est aussi l’un des points dont je suis la plus heureuse : un chien vous fait rencontrer plein de nouvelles personnes et est un lien sociable incroyable, on se retrouve chaque jour avec nos voisins pour faire jouer nos chiens ensemble et en profiter pour discuter et faire connaissance.

Je crois bien vous avoir tout dit ! Si néanmoins j’ai oublié d’aborder un point que vous jugez important, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaires ! J’éditerai l’article ou bien je vous répondrai directement :)

17 commentaires sur “Un chien en appartement ? – le quotidien avec Newton : conseils, premiers mois…

  • Avatar
    Repondre D'encre et de sel

    Il est adorable ton toutou ♥ il a trop une bonne tête! (le collier-nœud est juste génial! »)

  • Avatar
    Repondre Marine

    C’est marrant je reconnais Bertie sur plein de points haha <3 Je ne regrette pas d'avoir choisi un Corgi non plus, c'est tellement plein d'amour et si sociable, ça m'étonnes toujours qu'il soit si ouvert à tout et si facile à trainer avec nous ! C'est également une chochotte comme Newton, il nous fait le même cinéma pour lui nettoyer les oreilles et nous fou la honte à couiner pour un rien aussi !
    Pour l'alimentation, on s'est posé pas mal de questions aussi, on est pas (encore) végétariens mais on fait attention à ce qu'on consomme et dès qu'on a pu, on a donné des croquettes Atavik à Bertie, c'est une marque sans céréales, OGM et tout le tralala et respectueuse dans sa chaîne de production. Dans le même genre, tu as aussi Beco Pets qui est chouette ! Notre vétérinaire a approuvé ces croquettes là mais nous a vivement déconseillé d'enlever la viande de son alimentation, contrairement à nous, ils en ont vraiment besoin, du coup on a opté pour quelque chose qui a au moins des valeurs… si ça peut t'aider !

    Biz

    • La Mouette
      Repondre La Mouette

      Merci pour tes conseils Marine ! Ils sont vraiment tous pareils haha, la dernière fois Newton était fourré dans un buisson à manger n’importe quoi, il s’est mis à couiner comme si je lui avais infligé la pire douleur au monde quand j’ai osé le soulever pour l’amener ailleurs.

  • Avatar
    Repondre Lilouuuu

    Mais qu’il est mignon ce Newton !!
    Bisou ma belle
    http://lilouuuu.com

  • Avatar
    Repondre Marine

    C’est fou cette bouille d’amour qu’il a ! Je te suis depuis quelques temps déjà, et j’ai largement craqué pour cette saucisse lorsque je l’ai vu sur Instagram.
    Merci pour cet article, cela me rassure pas mal à l’idée d’avoir un petit chien en appartement. J’ai grandi avec 1 à 2 chiens dans une maison, et tout l’amour que ces petites bêtes nous donnent me manque énormément. Mais j’hésite fortement à sauter le pas, vivant dans 50m2. Je vais y réfléchir du coup!
    Et si jamais je saute le pas, il se pourrait que je prenne contact avec l’éleveur de Newton, parce qu’il est vraiment trop mignon!

    • Avatar
      Repondre Murana

      Bjr merci pour vos commentaires ils me sont utiles car je vais acquérir un bb dans un mois je craignais un peu en appartement mais à priori newton ce porté très bien en appart

  • Avatar
    Repondre Kelyrin

    Absolument a-do-rable !! Pour ce qui est du chien en appartement, je me dis toujours qu’il vaut mieux un chien heureux en appartement qu’un chien malheureux dans un jardin. J’ai un croisé husky, on a déménagé 3x ensemble (dont 2 à l’étranger) et on vit dans un appartement. On s’en porte très bien :) Ton corgi est absolument adorable ! Et je te comprends, j’ai adopté mon Kodah à la SPA mais mon prochain chien, je le sais, sera un chien dont j’aurai choisi l’élevage. :)

    • La Mouette
      Repondre La Mouette

      Je suis tout à fait d’accord avec toi ! Et d’après ce que je vois (ou alors il est vraiment super fort pour jouer la comédien), il a l’air plutôt heureux ! Tant qu’on leur apporte l’attention (et les papouilles) dont ils ont besoin, il n’y a pas de raison pour que ça n’aille pas :)

  • Avatar
    Repondre Emilie

    Je plusoie à 100% sur tout. Babeth n est pas très différente de son grand frère et montre son petit caractère. Mais tout ça c est uniquement pour frimer…. C est du chamalow ce chien !!

  • Avatar
    Repondre chocolasco

    Quel joli billet tellement plaisant à lire
    ce petit chien est très mignon et c’est fou la place que ces petits poilus prennent dans nos vies et nos cœurs
    c’est agréable de constater qu’un jeune couple est à ce point responsable et sensé. bravo, c’est une remarque que je me permets car j’ai 57 ans donc plutôt de la génération de vos parents ;) Je suis l’heureuse propriétaire d’un petit Bayou, de race non identifiée, qui a été sauvé dans un premier temps de l’enfer des chenils en Hongrie et dans un 2ème temps de la folie d’une schizophrène qui le gardait attaché à un radiateur sans le sortir…Donc c’est un chien très gentil, très affectueux mais si traumatisé par son passé qu’à 3ans on imagine qu’il gardera à vie les séquelles d’un très mauvais et long départ dans la vie… Alors oui, c’est plus facile de choisir un chiot équilibré, dans un bon élevage,
    c’est vous qui écrivez son histoire … Le hic, il y a tant à faire dans la maltraitance animale, que d’avoir sauvé Bayou, c’est un peu ma toute, toute , toute petite contribution , genre une goutte d’eau dans la mer, mais cette goutte s’appelle Bayou et sa valeur est sans prix… Bravo pour votre blog

  • Avatar
    Repondre Yaelle

    Bonjoir ! Je me demandais si un corgi en appartement n’aboyait pas trop , notamment en votre absence ?

    • La Mouette
      Repondre La Mouette

      Hello ! Pendant notre absence je ne sais pas (vu qu’on ne peut pas vérifier ) mais sinon Newton est de manière générale relativement calme sauf lorsqu’il s’agit d’aboyer sur nos chats, ça c’est vraiment pénible… Ça lui arrive d’aboyer pour d’autres choses (si il entend un bruit au loin par exemple) mais ça reste correct !

  • Avatar
    Repondre Dressage des chiens

    WAW elle est absolument adorable

  • Repondre Mai 2017 : mes favoris • Inspiration • La Lune Mauve

    […] Animaux : un chien en appartement, est-ce si compliqué à éduquer ? […]

  • Avatar
    Repondre Julien

    Bonjour !
    Je viens de tomber sur ton article que j’ai dévoré. Je suis en grande réflexion pour adopter un petit Corgi (je vais en voir un fin de semaine) et ton expérience m’aide beaucoup, étant en appartement aussi.
    Je me pose pas mal de questions aussi.
    Si je pouvais échanger un peu pour avoir ton avis ce serait super sympa !
    Ton petit (maintenant qui doit être plus grand) Newton est super chou ! Comment résister à cette bouille d’ange…

    En tout cas, merci pour cet article.

    Julien.

  • Avatar
    Repondre Mélanie

    Oh il es trop mignon ton petit chiot Corgi ! :) pour ma part, j’ai un border collie et je l’emmène dans toutes mes aventures autour du monde. J’adore voyager avec lui !

  • Avatar
    Repondre Murana

    Bjr oui donnez moi des conseils pour mon petit portland Géorgie pembrok

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.