🍁 Carnet de bord Canadien #2 – Parc National du Mont-Tremblant & Lac Monroe

Aujourd’hui, je vous retrouve pour le second article de mon « Carnet de bord Canadien » et surtout pour la toute première étape de notre roadtrip ! À travers ces prochains articles je vais vous emmener avec nous à travers les paysages que l’on a découvert et les activités que l’on a pu faire. Notre souhait principal à travers ce roadtrip était de ne surtout pas faire trop de route chaque jour, 3 ou 4h étant notre maximum. Ces vacances étaient nos premières vraies vacances depuis le Noël dernier alors on avait envie d’en profiter sans être complètement sur les rotules chaque soir : on ne souhaitait pas être trop fatigué par la route et ne pas profiter de chacun des lieux dans lesquels on se rendait, pour ça, entre chaque étape on avait au maximum 3h30-4h de route, mais nous avons fait généralement plutôt 2h. Finalement, la route a été très chouette et loin d’être fatigante car elle faisait intégralement partie du plaisir du roadtrip de par la diversité des voyages que l’on traversait. Le temps a été radieux toute la semaine : on a eu une chance folle car la semaine précédente était bien différente côté météo !

J’avais des souvenirs de mes premiers voyages au Canada (j’y étais allée lorsque j’avais 6 puis 8 ans) de longues routes bordées de jolis arbres, de gros camions typiques de là baset de stations service toutes les 2-3h et ces souvenirs là étaient toujours bien réels : le Canada c’est ça et cette impression réelle de grands espaces est vraiment agréable.

N’ayant 25 ans qu’en décembre de cette année, c’est donc uniquement mon copain qui a conduit durant tout notre séjour, si vous êtes plus jeune veillez donc bien à prendre en compte ce détail si vous avez dans l’idée de louer une voiture !

Durant tout ce roadtrip, nous avons filmé chaque jour dans le but de monter une vidéo en fin de voyage. Celle-ci est prête et sera postée en même temps que le 5ème et dernier billet de cette série d’article !

Concernant le déroulement et l’organisation de notre roadtrip, je tenais à vous préciser puisque l’on me l’a demandé durant notre voyage que nous ne sommes pas passés par une agence de voyage ou bien un service de ce type. Nous l’avons organisé nous-même quelques temps avant pour tracer comme on le souhaitait l’itinéraire qui nous faisait le plus envie sans se sentir contraint ni avoir peur qu’un programme ne nous plaise pas (et du coup avoir l’impression d’avoir payé « pour rien »). De manière générale les agences de voyage ne me font pas tellement envie et bien que je comprenne totalement l’envie de passer par leurs services pour des vacances où l’on a envie de ne rien gérer, pour un pays comme le Canada où l’aspect sauvage est ce qui nous attire le plus, plus que les points vraiment touristiques (comme la ville de Mont Tremblant par exemple que l’on a choisi de ne pas aller visiter pour lui préférer des coins plus calmes dans les parcs).



Notre première étape nous a donc menée dans le Parc National du Mont Tremblant et plus précisément aux abords du Lac Monroe et de la rivière du diable.

Le secteur du Mont-Tremblant est la destination hivernale par excellence ici puisqu’elle ne se situe pas loin du tout de Montréal, à peine 2h de route. Nous ne sommes pas allés dans la ville de Mont Tremblant mais elle a l’air très mignonne (un poil trop encombrée l’hiver ?). Pour commencer c’était donc parfait, d’autant plus qu’ayant réservé notre voiture un lundi matin (mauvaise idée, il y avait en plus un bug de logiciel ce jour là !), on a finalement passé 2h à l’agence près du métro McGill le temps de s’enregistrer et de récupérer les clefs. Au lieu de partir à 9h de Montréal on est parti à 11h, décalant un peu notre « programme » (rien de bien grave en vrai, c’était les vacances !). Prévoyez-vous donc un peu de marge si vous avez par exemple une heure précise d’arrivée à un logement (pour un Airbnb par exemple).

Le fait d’avoir choisi de partir en septembre plutôt qu’en été nous a permis de voir un bout du Québec se parer tout doucement de ses couleurs d’automne. Le contraste était magnifique entre les sapins et les feuillus plus ou moins verts-orangés selon les coins où l’on est passé. Début octobre, ce spectacle doit être encore plus beau !



Le logement, parlons-en ! Pour tout notre roadtrip, sauf une étape, nous avons choisi de passer par la Sepaq (Société des établissements en plein air au Québec), une sorte d’offre de camping “haut-de-gamme” qui propose plein de types de logements, allant de la tente aménagée au tout petit chalet jusqu’à ce qu’ils appellent des Chalets Exp (pour Expérience) qui font partie intégrante de l’environnement dans lequel ils sont installés.

C’est un Chalet Exp que l’on avait choisi pour notre première nuit et quelle surprise ! Leur architecture fait qu’ils sont conçus pour parfaitement bien s’intégrer à la forêt, vous offrant le strict nécessaire (douche, toilette, matériel de cuisine, matelas et électricité) pour passer un moment parfait au cœur de la nature. Le nôtre donnait directement sur la Rivière du Diable et la vue était incroyable. J’avais veillé à mettre un réveil suffisamment tôt le lendemain matin pour aller voir la lumière sur le lac et j’ai été émerveillée tant c’était beau : une large brume s’étalait au dessus du lac et le soleil et ses reflets nous ont offert un spectacle parfait pour débuter la journée.


Sauf pour notre deuxième étape, nous avons dormi dans des parcs nationaux à chaque fois dans lesquels il faut compter un coût d’entrée. En 2017 le Canada fête ses 150 ans et vous avez la possibilité d’avoir un petit pass qui rend gratuite l’entrée dans les parcs… sauf ceux du Québec qui eux sont indépendants de cette offre. Il faut compter environ 8$ par personne et par jour pour l’entrée dans les parcs.

Dormir dans les parcs a été quelque chose que l’on a adoré : le cadre est magnifique et chaque parc est si différent et offre plein d’activités toutes aussi différentes : canoë, randonnée, via ferrata, observation de la faune… Dès l’entrée d’un parc (vous la repérez facilement : il faut passer en voiture par une guérite où vous pourrez poser toutes les questions que vous pouvez éventuellement avoir, si vous avez réservé un logement par exemple) on vous remettra un petit livret détaillant toutes les activités possibles, il nous a chaque fois été plutôt utile puisqu’il permet de connaître le tarif éventuel de certaines activités ou de savoir à quelle période il est possible de faire telle ou telle chose.


On est donc parti le lundi 11 septembre au matin pour prendre la route en direction du Lac Monroe à Lac-Supérieur. L’idée était de ne pas se presser et d’arriver dans l’après-midi à notre chalet pour prendre notre temps sur la route. On avait fait quelques provisions la veille pour avoir de quoi se nourrir : essentiellement des aliments secs (pâtes, boîtes de conserve, barres de céréales et quelques bananes). On avait prévu dans notre budget de petit-déjeuner (ou non) dans notre logement, de manger à l’extérieur le midi et de cuisiner le soir, pour notre premier jour on s’est donc arrêté au hasard sur notre route dans la petite ville de Val-de-Vide pour manger au Bistrot le Mouton Noir. On ne savait pas du tout à quoi s’attendre mais une chose est sûre : on avait faim ! On est vraiment bien tombé, c’était délicieux (j’y ai trouvé un burger végé parfait !) et les portions était largement suffisantes pour caler notre faim. Il faisait beau, la température était douce et l’ambiance était calme, c’était un parfait début de roadtrip qui nous a fait nous sentir encore plus en vacances.




En arrivant vers 16h après nous être pressés pour aller récupérer nos clefs (si jamais vous arrivez un peu tardivement, pas d’inquiétude, les clefs sont généralement laissées dans votre chalet réservé !) puis être allés poser nos affaires, nous avons fait un premier tour sur une plage tout près de notre chalet pour admirer les reflets des sapins sur une eau presque miroir. Puisqu’il était ensuite encore suffisamment tôt et qu’il faisait jour, nous sommes retournés prendre la voiture pour aller faire un tour en face de la plage où nous étions où il semblait y avoir une autre plage un peu plus grande. En nous y rendant, nous avons eu la surprise de tomber sur une biche et son faon, arrêtés sur la route et près d’une voiture qui s’était elle aussi stoppée pour les observer.  Impossible de ne pas faire une pause, la maman et son petit se baladaient paisiblement tout près de la plage, la lumière était joliment dorée, il n’y avait pas un bruit et la quiétude de ce moment l’a rendu encore plus magique !



Notre séjour de cette première nuit étant relativement court, nous avions vraiment envie de profiter du matin pour aller faire du canoë sur la rivière avant de repartir. Le chalet de location ouvrant à 10h et comme je l’ai dit plus haut, j’avais tâché de mettre un réveil suffisamment tôt pour aller voir le jour se lever sur la rivière et je ne me suis jamais levée aussi rapidement tant ce que j’ai pu apercevoir depuis notre chalet semblait beau. Commencer cette nouvelle journée assise sur un tronc d’arbre, au bord de la rivière, fait définitivement partie de mes meilleurs souvenirs de ce voyage. Tout le lac et la cime des sapins étaient recouverts d’une fine couche de brume, la rosée du matin illuminait joliment les branches de sapins et les bruits des écureuils et les chants des oiseaux ajoutaient à cet instant une saveur vraiment particulière.



Après avoir pris notre petit-déjeuner et l’heure d’ouverture du chalet approchant, nous sommes enfin allés chercher notre joli canoë jaune pour profiter d’une balade sur l’eau. Dans mes souvenirs, la location d’un canoë pour 1h nous a coûté aux environs de 13 ou 14$. C’est quelque chose que l’on a adoré tant tout était beau autour de nous : la quiétude des alentours nous a vraiment reposé et c’était une activité parfaite pour débuter le roadtrip !

Après ça, on a ensuite (déjà) replié bagage pour reprendre la route et se diriger vers notre étape suivante dont je vous parlerai dans le troisième billet de cette série. On a vraiment adoré ce chalet et il figure en haut de notre liste de choses à refaire mais cette fois, sous la neige !

Pour vous parler des informations qui pourraient éventuellement vous intéresser concernant la location d’une voiture, nous avons choisi de louer notre voiture chez Discount Quebec, sur les conseils de nos amis qui étaient passés par eux pour de la location de voiture. On n’avait absolument aucune idée du coût que cela pouvait représenter et on a finalement été plutôt agréablement surpris de ne pas y laisser un rein (ou deux).

Pour 7 jours complets (du lundi 11 septembre au lundi 18 septembre suivant inclus), on a payé environ 250€ pour une voiture de classe intermédiaire (une Hyundai Elantra). Mon copain avait pris une carte Gold chez sa banque juste avant le voyage exprès pour nous éviter de devoir payer en plus une assurance (très coûteuse, 500$ de franchise d’après mes souvenirs), la Gold couvrant directement la location de voiture. C’est définitivement quelque chose que je vous conseille si vous en avez la possibilité et si vous pouvez notamment acheter vos billets d’avion avec cette même carte c’est un vrai plus pour vous couvrir d’éventuels problèmes. Côté essence pour tout le trajet, on s’en est sorti avec une centaine d’euros pour 7 jours avec des pleins d’essence à environ 30$ à chaque fois. Soit « à la louche » 350€ pour une semaine complète.

Comptez environ 8$ par personne et par jour pour entrer dans chacun des parcs nationaux (un parc = une entrée).

Côté budget pour le logement de cette étape on a payé, taxes comprises, 111€ pour une nuit (97€ HT). Un peu coûteux au premier abord mais les Chalets EXP. font définitivement partie de la gamme « Premium » de l’offre Sepaq et sont tellement chouettes que l’on adorerait y retourner (dans ce parc ou un autre) en plein hiver, l’ambiance enneigée avec les larges baies vitrées doit vraiment être toute autre !

Je vous retrouve prochainement pour la seconde étape de notre roadtrip qui nous mènera dans un chalet perdu au beau milieu de la forêt, avec les ours et les loups !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

13 commentaires sur “🍁 Carnet de bord Canadien #2 – Parc National du Mont-Tremblant & Lac Monroe

  • Repondre Djahann

    ‘Waouh, ça devait être génial ! Et tu le narres si bien, ce voyage !

  • Repondre Lilouuuu

    Tellement belle tes photos, ça fait rêver, un automne canadien c’est clairement mon rêve et j’adore les petits chalets typique de là bas !
    Gros bisous
    http://lilouuuu.com

  • Repondre marionromain

    Je reste à nouveau scotchée devant la sublime photo du faon, quelle beauté, dans la lumière dorée ! C’est vraiment chouette de lire tes articles sur ce voyage. Je suis sûre en effet qu’expérimenter le Canada sous la neige, ce doit être quelque chose d’inoubliable !

    • La Mouette
      Repondre La Mouette

      Je crois que je me souviendrai pendant longtemps de ce moment là, la lumière était vraiment incroyable. Quand j’ai vu la photo sur mon écran juste après j’avais la gorge serrée d’émotion tellement c’était beau, c’est le genre d’instants qui sont vraiment tout simples mais te surprennent tellement que tu en perds les mots :)

  • Repondre Happybordel

    Hâte de voir lasuite de votre roadtrip, le Canada fait partie de mes rêves de voyage! l’expérience en chalet Exp a l’air de vraiment valoir le coût. Merci beaucoup pour ta partie budget à chaque article, quand on programme un « gros » voyage c’est toujours bien de savoir combien mettre de coté environ pour ça.

    • La Mouette
      Repondre La Mouette

      Ça vaut vraiment le coup oui, l’emplacement de celui-ci en particulier (on peut choisir exactement quel chalet on veut si il est libre) était parfait, un vrai bonheur de se lever et de voir le lac !

  • Repondre Carnets d'une bretonne

    Magnifiques couleurs et paysages !

  • Repondre anahaddict

    Franchement, je suis sans voix face à tes photos ! Elles sont tellement belles <3

    • La Mouette
      Repondre La Mouette

      Merci beaucoup Anaïs ! Impossible de se rater quand les paysage sont beaux à ce point :)

  • Repondre Eva

    Ces couleurs ! C’est franchement l’idée que je me fais du Canada quand je regarde tes photos, elles sont sublimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.