• Back to School

    Ça y est c’est la fin de l’été, vous êtes déjà là, accroché(e) à votre matelas, l’air hagard, saucissonné(e) avec une corde prêt(e) à ne pas le quitter ? Pas de panique, je vais vous aider à surmonter cette épreuve et que vous vous prépariez à rejoindre les bancs d’un amphi, d’une salle de classe miteuse ou de votre bureau près de votre collègue-le-pervers. Après m’avoir lu vous aurez déjà les chaussures aux pieds, sac sur l’épaule, prêt(e) à courir vers votre destinée (Si si ! Je n’en fais pas trop, pas du tout).

    Je ne pensais pas faire ce type d’article, et pourtant au final je trouve ça plutôt amusant. Branchée vidéos youtube (surtout américaines, je vous en parlerai plus tard), je trouve ça amusant de se replonger un peu dans le bain de la rentrée à coup de vidéos pleines de conseils.
    J’ai décidé du coup que moi aussi je ferai mon propre Back to School mais sous forme écrite (eheh non quand même pas en vidéo, trop horrible !) avec mes propres petits conseils pour bien aborder la fin des vacances quelle qu’elles soient sans pour autant vouloir aller vous couper les veines avec une enveloppe (you know what I mean).

    SAUF QUE, mon Back to School s’adresse plus aux étudiants et à vous travailleurs acharnés, aux trucs qu’il est utile d’avoir avec soi sans trop se charger pour autant (puisque je suis tout le contraire d’une fille, mon sac est d’une taille raisonnable mais son contenu est très très TRÈS light.) En bref, le sac idéal en cas de crise, si vous devez retourner en courant chez vous pour vous plonger sous votre couette, attraper votre doudou et pleurer à chaudes larmes parce que votre patron ne vous a pas demandé comment vous alliez et si vos vacances aux Bahamas avaient été agréables.
    C’est parti !
    Arrêtez de vous voiler la face. Le propre des vacances est que justement, ce sont des vacances. Qui dit vacances = début + fin. Et quel meilleur moment que de les commencer. Si elles ne se finissent jamais, où est donc l’intérêt ?

    Pour avoir envie de retourner travailler (avec acharnement), faites en sorte que vous soyez content(e) de le faire et pour cela, mettez toutes les chances de votre côté :

    Un nouveau carnet (même si vous en avez déjà 6 d’avance où seule la première page est remplie, ne niez pas, je suis pareille),

    Un joli stylo plein de couleurs (vous savez, les bics 4 couleurs version petit-poney),

    Une trousse mignonne où vous plongerez le nez avec délectation (pour chercher ledit stylo, et un chewing-gum à la fraise)

    En cas de transport, votre chanson favorite, mais pas celle que vous vous réservez lors de ces fameux moments de crises ou vous êtes en tête à tête avec votre peluche préférée, non, celle que vous réservez pour les moments où vous avez accompli quelque chose de grandiose (préférer l’escalier à l’ascenseur par exemple, alors qu’il y en a 6 à la suite) du style… The Pointers Sisters (on emploi les grands moyens attention).

    Je suis très peu adepte des gros sacs lourds, chargés de choses presque inutiles dont on ne se sert que tout les 36 du mois. Dans le mien, pas de trousse de maquillage, de magazine ni d’autres choses qui pèsent lourd pour mon pauvre petit dos (en fait c’est surtout pour ça, j’ai très rapidement mal au dos alors j’évite de me charger, et c’est pas plus mal il ne me manque jamais rien).

    Par contre, j’ai quand même une petite trousse avec des choses utiles, le strict minimum en somme.

    Dans la mienne, et dans ce que je vous conseille d’avoir, il y a :

    Un stylo (et un crayon ikea, toujours utile à « emprunter ») en cas de chèques, de notes, de petits coeurs sur votre poignet…

    Un miroir (même si je ne m’en sers jamais, ça ne prend pas de place, celui-ci c’est celui JolieBox comme vous pouvez le voir vous-même…)

    Un baume à lèvre/une crème hydratante en petit format. Respectivement celui de Kiehl’s et celle de L’Occitane, ils sont très pratiques et ne prennent pas de place.

    Un blush et un pinceau qui pique (H&M & Bare Minerals, inutiles mais bon, je les ai alors autant qu’ils soient là)

    Une barrette, mon indispensable en cas de gros vent pour rabattre ma grosse tignasse sur ma petite
    tête d’ampoule.

    Un carnet, petit et parfait pour noter des listes de courses, ou même des listes d’autre choses :)

    Une trousse dans la trousse, celle-ci je m’en sers habituellement pour y glisser des médicaments du style paracétamol ou ibuprofène, plutôt utile et très peu encombrant ;)

    Sinon, ne paniquez pas, surtout pas de larmes, tout va bien se passer. Terminé les grasses mat’, les couchers à pas d’heure, les repas à pas d’heure (aussi) et les soirées sur les terrasses entre amis.
    MAIS, Septembre annonce que Noël arrive bientôt (oui c’est tôt mais il faut y penser !) et puis il vous reste les week ends.

    Courage les enfants, ce n’est qu’un mauvais moment à passer, mais tout ira bien

    Confiez-vous sur vos remèdes miracles en cas de panique pré-rentrée, ce que vous allez faire et les choses INDISPENSABLES à mettre dans votre sac :)
           
    N’OUBLIEZ PAS QUE VOUS POUVEZ AUSSI ME SUIVRE ICI
  • Before I Go To Sleep {lecture}

    Je ne sais plus comment j’en suis arrivée là, mais il y a quelque semaines je cherchais je ne sais quoi sur amazon uk et j’ai fini par tomber sur un livre dont l’histoire m’a intriguée. J’ai regardé s’il était disponible sur le site de la Fnac et l’ai commandé aussitôt après. Si vous n’avez jamais commandé sur leur site, la livraison est gratuite la plupart du temps et est assez rapide. Je l’ai reçu une semaine après, week end compris.

    Ce livre c’est Before I go to sleep ou « Avant d’aller dormir » pour la version française. Un thriller dont l’histoire tourne autour de la perte de mémoire.

    Il a été écrit par Steven « S.J. » Watson, un écrivain anglais. Publié en 2011, c’est son premier roman qui est devenu un bestseller en France, en Bulgarie, au Canada & en Hollande, et sincèrement…. après l’avoir lu, je comprends pourquoi ;)

    ❝ Résumé ❞

    Christine Lucas, le personnage principal de 47 ans se réveille chaque matin sans savoir qui elle est, qui est Ben, son mari, la personne qui dort à côté d’elle et ce qu’il s’est passé la veille. Avec l’aide d’un médecin, le Dr Nash, elle écrit chaque jour dans un journal ce qu’il s’est passé pendant la journée passée, qu’elle relit chaque jour pour savoir qui elle est. Grâce à ce journal, elle va se poser des questions, découvrir des choses dont elle ne devrait pas être consciente, révéler des secrets…

    En bref, on ne s’ennuie pas et jusqu’à la fin l’histoire m’a intriguée et tenue en haleine.

    Vous l’aurez remarqué au titre, il est en anglais, mais ça ne pose pas vraiment de problème si vous avez un niveau correct, avec c’est clair un certain vocabulaire. Il se lit très facilement et je n’ai pas eu de soucis de blocage, tout dépend de votre niveau donc je ne peux pas vraiment vous aider sur ce point là… Cependant il a été traduit en une trentaine de langue, dont le français, vous pourrez donc vous épargner la langue de Shakespeare pour préférer celle de Molière. (notamment sur le site de la Fnac ici)

    Si vous avez aimé l’ambiance de Shutter Island, vous aimerez forcément ce livre, à la fois psychologique et stressant j’ai trouvé que les deux ambiances se mêlaient à la perfection sans en faire trop ni trop peu. Le début peut paraître assez lent mais finalement il est nécessaire pour « planter le décor » et commencer à connaître qui est Christine, ce qu’elle ressent et ce qu’elle vit à chaque réveil.

    Je vous le conseille vraiment, il se lit rapidement mais n’est pas bâclé, on ne s’attend pas à ce qu’il se passe à chaque rebondissement et c’est plaisant, il me semble avoir lu quelque part qu’il serait adapté en film. Je ne sais pas réellement si j’irai le voir si c’est le cas, si il est aussi bien adapté que Shutter Island, ça pourrait être pas mal, à voir… :)

    Avez-vous des livres dont vous n’attendiez rien de spécial qui vous ont finalement passionné ?

  • Renouveau

    Emménager ailleurs, c’est toujours un peu comme un nouveau départ. On se dit que cet endroit là sera vraiment L’Endroit, là où l’on se sentira bien, épanoui et heureux.
    Je crois que maintenant que j’ai emménagé pour la troisième fois dans un appartement d’étudiant, mais pour la première fois dans un grand appartement à-deux, j’ai encore plus envie qu’ici ce soit bien et chez moi, vraiment chez moi.
    J’ai envie de m’en occuper, que ce soit joli et rangé, agréable à vivre à n’importe quel moment de la journée, que lorsque je pousse la porte d’entrée, que je fais sonner les clefs, je sois encore plus heureuse d’y entrer et de savoir qu’ici je peux me reposer et m’y sentir tranquille et apaisée.
    Alors voilà, c’est enfin fait, et j’avoue avoir été un peu moins présente ce mois-ci, je crois que c’est tout qui est retombé, la pression d’attendre l’emménagement, puis l’emménagement enfin fait. Maintenant je profite, je me repose (je glande… oui bon ça va… ^__^’), je larve devant Dr House , je pianote parfois, je joue aux Sims et je travaille à côté. Et puis il y a les chats à s’occuper (et ça prend du temps 2 chats mine de rien), le ménage, la vaisselle (les trucs relous quoi ) les courses et se balader à travers les gouttes.
    Je suis en vacances depuis le 6 mai déjà et j’ai l’impression que ça fait une éternité, et finalement les vacances seront assez longues, j’avais peur de m’ennuyer, mais je vais en profiter pour lire des bouquins, m’instruire un peu, apprendre des nouvelles choses et m’occuper intelligemment (et pourquoi pas ?) puis gambader.

    Avec tous les emménagements de mes amis qui se passent autour de moi, vous vous doutez que les soirées défilent et que le matin mes paupières peinent à se décoller et s’ouvrir.

    D’ailleurs, parlez-moi un peu des choses que vous adorez faire l’été, quand il pleut, même les toutes petites choses, vos habitudes, ce qui vous relaxe et qui vous apaise.
    Et puis il faut absolument que je fasse et termine les changements que je voulais faire ici (ça c’est fait en partie ^___^), que je teste de nouvelles recettes et que je vous les propose, que je rédige enfin cet article littéraire dont je parle depuis des lustres mais qui n’avance pas d’un poil et que je vous parle de choses de mon quotidien.

    Sinon, aujourd’hui j’ai fait les soldes, sauf que j’ignorais totalement qu’à Rennes, c’était aussi le jour de la Grande Braderie et… je ne supporte ni la foule, ni la chaleur, vous pourrez donc très facilement deviner que pour moi aujourd’hui c’était affreux.
    MAIS ! J’ai quand même trouvé des choses plutôt chouettes chez Sephora (je vais pouvoir encore avoir une raison de prendre un baiiiiin), un haut mignon chez Naf Naf, des boucles d’oreilles tête de mort non soldées chez Bonobo ainsi qu’un mug chez Habitat et un nouveau bac à glaçons (ce dernier est d’ailleurs l’achat le plus utile)

    Alors ci-dessus (avec évidemment une couleur totalement foireuse pour le vernis de drouaaaaaate (oh et tiens de gauche aussi) mais je vous en reparlerai bientôt jelèmebien, j’ai obtenu pour la modique somme de 33€ (approximativement hein, oublions les centimes ces gros méchants) un fort joli vernis vert kaki très pâle, appelé le Stranger Tides ainsi que le Guy meets gal-veston, ce qui marque l’entrée de 2 O.P.I. dans ma mini collection de vernis, applaudissons-les. A droite, c’est le Rose Candy de l’édition limitée French Touch de chez Lancôme (je les adore ceux-là…) et enfin pour finir, un nouveau blush qui viendra égayer ma pauvre collection et aider mon Too Faced à survivre, il est de chez Cargo et s’appelle Malorca.

    Et vous racontez-moi tout, vous avez déniché des trucs chouettes ? Des cheveux arrachés ?

    Bon sinon, j’ai ouvert un blog spécial que j’appelle L’Atelier pour mes dessins/photos/bricolages/trucs/bidules, enfin un endroit où je stockerai ce que je fais, parce qu’à part ma page facebook pour mes photos, j’ai rien.
    Cliquez donc juste sur la petite bannière là en dessous et vous y serez directement redirigé
    http://la-mouettebis.blogspot.com
    Sur ce, des bisous et à bientôt !

           
    N’OUBLIEZ PAS QUE VOUS POUVEZ AUSSI ME SUIVRE ICI
  • Regarde ! Un album pour ouvrir les yeux

    Un album pour ouvrir les yeux et ne plus les refermer.
    Un album pour les petits et les grands, pour garder des yeux d’enfant.
    Regarde…

    Aujourd’hui j’ai envie de vous présenter un livre d’illustration pour enfants que je possède depuis 3 ans environ et dont je voulais vous parler depuis quelque temps.

     

    Il s’appelle Regarde !
    Je l’ai connu principalement parce qu’il a été illustré par une de mes profs d’arts appliqués, Carole Gilblas-Odin lorsque j’étais encore au lycée, et j’adore ce qu’elle en a fait, les illustrations, l’approche, la délicatesse et la variété des images, écrit par Christine Beigel (que je ne connais pas) et édité par une autre de mes profs (ça en fait du monde qui a fait parti de mon parcours) Cécile Bernard par sa propre petite maison d’édition jeunesse (absolument adorable en passant, tous les livres édités sont vraiment chouettes) appelée Mouton Cerise.

     

    C’est un livre pour enfants très clairement mais aussi pour les grands qui ont envie de rêver un peu.
    Il est parfait pour vous si vous aimez vous replonger dans vos vieux livres ou que vous aimez vous évader un peu. L’histoire est toute simple (mais je ne vous en dirai rien) et fait parfois un peu réfléchir, elle est toute douce et les phrases courtes rythment les pages illustrées.

     

     

    La mise en page est toute en longueur, alternant entre illustrations et petites phrases délicates. Entre pages aquatiques, exotiques et pleines d’oiseaux colorés, vous trouverez forcément votre page préférée.

     

    Vous pourrez le trouver sur le site de la Fnac.

    Avez-vous un livre qui vous plaît aussi particulièrement ?

     

           
    N’OUBLIEZ PAS QUE VOUS POUVEZ AUSSI ME SUIVRE ICI 
  • La chouette liste du beau temps,

    Au printemps et en été tout le monde est toujours joyeux, en ayant les yeux et le nez qui pleurent ou non, mais moi le pollen je l’aime alors je m’en fiche. Ces saisons là sont toujours l’occasion d’avoir plein de projets, des gros comme des moins gros, aussi bien utiles… qu’inutiles, et les inutiles en général font vraiment plaisir, comme s’acheter un paquet de schtroumphs qui piquent, ou bien une nouvelle tasse pour boire au soleil le nouveau thé trouvé la veille…

    J’ai donc décidé de faire la liste des choses trop chouettes à faire et à prévoir pour les beaux jours (parce que faire des listes, c’est franchement mon dada.) et vous êtes d’ailleurs très fortement invité à poursuivre cette liste en me postant toutes les choses que vous aimez faire lorsqu’il fait beau (et même quand il pleut d’ailleurs…)

    Ce sera donc une liste évolutive à laquelle vous pouvez participer,
    je mettrai même votre petit nom :)

     ▲ Manger des salades de fruits, et des saladiers entiers de framboises (celles surgelées de chez Picard sont fabuleuses, pleine de jus et sucrées comme il faut).

     ▲ Prendre le soleil dans un parc, avec un bon bouquin (un prochain article spécial littérature pourra peut être vous donner des idées, restez-attentifs), de la musique ou bien une amie avec qui rire et parler pendant de longues heures.

     Se réserver une après midi à prendre soin de soi.
     
     ▲ Aller boire un smoothie pêche-abricot au Haricot Rouge à Rennes et se balader une après-midi entière.

     Se prendre en main, faire le grand ménage, jeter les choses inutiles, trier les papiers, faire le vide et fabriquer des trucs soi-même.

     ▲  Gratouiller son chat/son chien/sa bestiole et lui montrer le monde.

     ▲ 

    Et en cadeau, pour celles qui n’ont pas eu la merveilleuse chance de l’avoir déjà vue sur facebook se trémousser le popotin, voici Brume ma sans-queue qui comme chaque jour fait des trucs inutiles.
    Avouez-le, elle est trop chouette :) Vous voulez que je vous raconte sa petite vie ?


           
    N’OUBLIEZ PAS QUE VOUS POUVEZ AUSSI ME SUIVRE ICI